Comment traiter une invasion de termites dans une maison ?

Il suffit de taper « termite » dans votre moteur de recherche préféré pour avoir accès à toute une littérature plus ou moins sérieuse sur le sujet, certains participant même à une sorte de fantasme collectif. Plus sérieusement, les termites sont des insectes xylophages, c’est-à-dire qu’ils se nourrissent de la cellulose du bois. Il exsite des traitements spécifiques comme chez adkalis. Pas la peine, comme le conseillent certains internautes, de tendre l’oreille pour en confirmer la présence dans votre habitation, ils sont discrets. Alors, comment les débusquer et les éradiquer ?

Comment s’assurer de la présence de termites ?

Au lieu de perdre son temps à écouter, préférez l’observation. Inspectez votre charpente, vos poutres, le parquet, vos meubles, etc. Si vous découvrez des trous à intervalles réguliers, ça veut dire qu’ils sont là ! Si ce n’est pas le cas, cela ne veut pas dire que vous êtes à l’abri. Vous pouvez vous en assurer en plantant des piquets en bois non traité dans le sol de votre cave, ou en posant sur votre parquet. Contrairement à une idée reçue, les termites ne se cachent pas dans le bois, mais dans le sol. Si vos piquets s’abîment en quelques jours, leur présence est confirmée.

Comment traiter les termites dans une maison ?

Il existe plusieurs méthodes pour se débarrasser de ces envahisseurs :

  • La première consiste à créer une barrière chimique en perçant les murs tous les 30 cm, en y injectant un produit chimique adapté et en les rebouchant.
  • La seconde prévoit l’installation de pièges avec des appâts, du bois, recouvert de produits insecticides. Il suffit de contaminer quelques termites pour décimer la colonie en quelques semaines.
  • La troisième consiste à appliquer sur le bois, préalablement débarrassé de ses parties abîmées, un produit curatif. Deux couches appliquées avec un intervalle de 24 h suffisent.

Quelques conseils pour finir…

Pour vous prémunir du risque d’infestation rien ne remplacera une visite et un traitement préventif tous les 10 ans effectués par un professionnel, de s’assurer contre tout risque d’humidité et de veiller à ne pas attirer les termites en stockant le bois de chauffage trop près de votre maison, par exemple.

Il est important de rappeler que si vous constatez la présence de termites dans votre maison, vous avez obligation d’en faire la déclaration à la mairie.